Glossaire professionnels de l’enfance

Accompagnant Educatif et Social (AES)

Rôle et missions :

L’accompagnant éducatif et social (AES) aide au quotidien des enfants, des adultes ou des personnes âgées vulnérables ou en situation de handicap.

Il sait établir une relation de proximité avec la personne en fonction de ses capacités et peut les accompagner dans les actes de la vie quotidienne (habillage, repas, hygiène, …), la vie sociale, la réinsertion, l’intégration scolaire ou les loisirs.

Cette formation a remplacé deux anciennes formations (diplômes d’Etat également) : celle d’auxiliaire de vie – AVS – et celle d’Aide Médico-Psychologique – AMP.

L’AES travaille à domicile ou en structure collective ; les Accompagnants des Elèves en situation de Handicap (AESH) interviennent en milieu scolaire.

L’option « Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire » forme l’AES à favoriser l’autonomie des enfants, adolescents et des jeunes adultes en situation de handicap dans leurs apprentissages, ou leurs activités, sportives, artistiques et de loisirs.

Contenu de la formation :

Le Diplôme d’Etat d’Accompagnant Educatif et Social d’Etat d’Accompagnant Educatif et Social (DEAES) est un diplôme de niveau V. La formation au DEAES est accessible sur concours et se déroule sur une période de douze à vingt-quatre mois.

  • La formation théorique, de 525 heures, comporte un tronc commun de compétences avec 4 domaines de formation (Se positionner comme professionnel dans le champ de l’action sociale, Accompagner la personne au quotidien et dans la proximité, Coopérer avec l’ensemble des professionnels, Participer à l’animation de la vie sociale et citoyenne de la personne) et une option parmi trois spécialités (accompagnement de la vie à domicile, accompagnement de la vie en structure collective ou accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire).
  • La formation théorique est complétée de 840 heures de formation pratique, sous la forme de 3 stages de 8 semaines chacun.

Assistant maternel agréé

Rôle et missions :

L’assistant maternel (quasi exclusivement une assistante maternelle) agrée est un professionnel de la petite enfance qui accueille à son domicile jusqu’à quatre enfants, âgés de moins de 6 ans, et plus généralement des enfants âgés de deux mois demis à trois ans, l’âge de la scolarisation. Pour accueillir des enfants en toute légalité, l’assistante maternelle doit avoir été agréée par le conseil départemental : l’agrément est accordé pour une durée de 5 ans et renouvelable. Il est obtenu après une visite du domicile par une puéricultrice, qui évalue les conditions matérielles et la sécurité pour l’accueil d’enfants.

L’assistante maternelle participe au bien-être, à l’éveil, à l’éducation et à la sécurité de l’enfant dont elle s’occupe. Elle réalise différentes missions quotidiennement comme aider aux repas, veiller à la propreté, organiser des sorties, proposer des activités d’éveil… Pour ne pas être isolée, elle peut choisir d’être rattachée à un R.A.M (Relai d’Assistantes Maternelles), généralement animé par un éducateur de jeunes enfants, une assistante sociale ou parfois une puéricultrice, où elle peut être accompagnée et participer à des activités avec un groupe d’enfants plus large.

Une assistante maternelle agréer travaille généralement à son domicile mais elle peut aussi exercer dans une maison d’assistantes maternelles (MAM), dans une crèche familiale, en micro-crèche ou en crèche. Elles peuvent également devenir auxiliaire parentale à domicile.

Contenu de la formation :

La formation des assistantes maternelles a été modifiée conjointement avec celle du CAP AEPE. Elle se déroule maintenant en deux phases : une formation initiale de 80 heures, à réaliser avant l’accueil du premier enfant ; puis une formation complémentaire de 40 heures à effectuer dans les 3 ans qui suivent.

La formation initiale se décompose en trois modules :

  • Les besoins fondamentaux de l’enfant : sécurité psycho-affective et physique, soins d’hygiène et de confort de l’enfant, son épanouissement, son éveil, sa socialisation et son autonomie. Ce module inclut une formation aux gestes de premiers secours.
  • Les spécificités du métier d’assistant maternel, et notamment toutes les relations contractuelles avec le parent employeur
  • Dispositifs d’accueil du jeune enfant, connaissance des missions et responsabilités de l’assistante maternelle en matière de sécurité, de santé et d’épanouissement de l’enfant. Cette première phase est sanctionnée par deux épreuves d’évaluation et permet l’obtention de l’agrément.

La formation complémentaire permet d’approfondir les connaissances et compétences demandées en s’appuyant sur son expérience professionnelle acquise au titre de l’accueil de l’enfant. Une fois-ci celle-ci complétée, l’assistante maternelle devra passer les épreuves EP1 et EP3 du CAP AEPE.

Auxiliaire de Puériculture (AP)

Rôle et missions :

L’auxiliaire de puériculture assure les soins élémentaires (nursing et soins de confort) visant au bien-être du bébé ou du jeune enfant, de la naissance jusqu’à l’âge de ses 6 ans. Elle a pour mission principale de répondre aux besoins des enfants, pour leur bien-être mais elle peut également offrir un soutien précieux aux parents pour les soins courants. Son rôle est également d’assurer la sécurité, l’hygiène et le confort de l’enfant.

L’AP peut travailler dans les PMI, en maternité ou en hôpital ou dans les crèches, et aussi à domicile.

Grâce à ses nombreuses compétences concernant le petit enfant, l’AP peut, dès le retour de la maternité, accompagner les parents à leur domicile : revoir les soins (change, allaitement, faire et donner un biberon, sommeil, toilette…), aider l’enfant à trouver un rythme pour ses repas et son sommeil, répondre à toutes les interrogations des parents. L’AP peut aussi proposer des gardes de nuit auprès des nouveau-nés.

Contenu de la formation :

La formation au DEAP (Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture) est accessible sur concours à toute personne de plus de dix-sept ans et se déroule sur dix mois. Elle se répartit en 17 semaines d’apprentissages théoriques et 24 semaines de stages sur le terrain.

  • Le cursus théorique se compose de huit modules incluant « l’accompagnement d’un enfant dans les activités d’éveil et de la vie quotidienne », « l’état clinique d’une personne à tout âge de la vie », « les soins à l’enfant », « l’ergonomie », « l’hygiène des locaux » ou « la relation-communication »
  • L’étudiant doit également effectuer six stages de quatre semaines chacun. Pour valider son diplôme, il faut effectuer un stage en service maternité, un dans un service accueillant des enfants malades, un en structure d’accueil d’enfants en situation de handicap, en structure d’Aide Sociale à l’Enfance, ou en service de pédopsychiatrie, deux en structure d’accueil d’enfants de moins de 6 ans et un autre au choix.

Educateur de Jeunes Enfants (EJE)

Rôle et missions :

L’éducateur de jeunes enfants (EJE) est un spécialiste de la petite enfance chargé de veiller au développement de l’enfant de moins de sept ans, à son éveil, son confort et son épanouissement. Par différentes activités, il cherche à stimuler les capacités intellectuelles, psychomotrices, émotives, sociales, morales et langagières de l’enfant, afin de le préparer à la vie en société. De plus, grâce à un accompagnement personnalisé de l’enfant, il lui permet de gagner en autonomie.

Grâce à sa formation, il peut également jouer un rôle d’accompagnement auprès des parents, leur permettre de faire émerger leur propre solution éducative et de prendre confiance en leurs compétences parentales. Enfin, grâce à ses capacités d’observation active, il peut identifier des difficultés chez l’enfant (retards de développement, difficultés comportementales, …) et orienter les parents pour prévenir l’installation des troubles

L’éducateur de jeunes enfants est un travailleur social qui peut travailler dans des structures collectives de la petite enfance (crèches, structures pédiatriques des hôpitaux, foyers de l’enfance, établissements accueillant des enfants en situation de handicap, …) mais aussi à domicile.

Contenu de la formation :

La formation au DEEJE (Diplôme d’Etat d’Educateur de Jeunes Enfants) est accessible sur concours. Elle dure 3 ans et est reconnue bac+3. Elle se répartit en 1500 heures d’apprentissages théoriques et 2100 heures de pratique, soit 15 mois de stages sur le terrain.

  • La formation se divise en quatre domaines de compétences dont deux représentent environ 60% du programme, à la fois dans la théorie et dans la pratique : « accueil et accompagnement du jeune enfant et de sa famille » et « action éducative en direction du jeune enfant ».
  • Les stages, au nombre de quatre, sont répartis sur toute la période et permettent à l’EJE de rencontrer différents publics et de mettre en pratique ses acquis.

Educateur spécialisé (ES)

Rôle et missions :

L’éducateur spécialisé est formé pour accompagner un public vulnérable ou en situation de handicap : des enfants, des jeunes ou des adultes présentant des déficiences physiques ou mentales, des troubles du comportement ou des difficultés d’insertion.

Au quotidien, il aide à l’apprentissage de l’autonomie, et a également pour mission de développer les différents apprentissages, par le biais d’activités ludiques à visée éducative. Son objectif est de favoriser l’insertion en société de tous.

L’éducateur spécialisé exerce le plus souvent en milieu fermé, en coordination avec une équipe médico-sociale.

A domicile, il peut accompagner les enfants en complément d’une prise en charge à l’extérieur ou en temps plein si l’enfant n’a pas de place en structure collective.

Contenu de la formation :

La formation au DEES (Diplôme d’Etat d’Educateur Spécialisée) est accessible sur concours. Elle dure 3 ans et est reconnue bac+3. Elle se répartit en 1450 heures d’apprentissages théoriques et 2100 heures de pratique, soit 15 mois de stages sur le terrain.

  • La formation se divise en quatre domaines de compétences dont deux représentent environ 60% du programme, à la fois dans la théorie et dans la pratique : « accompagnement social et éducatif spécialisé » et « conception et conduite du projet éducatif spécialisé ».
  • Les stages, au nombre de trois, sont répartis sur toute la période (deux stages de seize semaines et un stage long de vingt-huit semaines). Ils doivent être effectués avec différents publics et différentes modalités d’intervention pour refléter la multiplicité des situations. Un des stages doit obligatoirement avoir lieu en internat (maison d’enfants à caractère social, foyer de vie, centre d’accueil de demandeurs d’asile…).

Moniteur-éducateur

Rôle et missions :

Le moniteur éducateur a pour mission d’assurer la prévention et l’éducation auprès des publics en difficultés ou en situation de handicap. Il soutient et assiste les personnes pour les faire gagner en autonomie et propose des activités d’animation.

Le moniteur éducateur intervient principalement dans les institutions du secteur du handicap, de la santé, de la protection de l’enfant et de l’insertion sociale.

A domicile, il travaille sur les gestes du quotidien et les règles de vie en collectivité. Il peut aider au repas, à l’hygiène ou aux devoirs et peut avoir un rôle de soutien ou de médiation-éducatives auprès des familles.

Contenu de la formation :

La formation au DEME (Diplôme d’Etat de Moniteur-Educateur) est accessible sur concours, sans diplôme préalable. Elle se répartit en 950 heures d’apprentissages théoriques et 7 mois de stages sur le terrain.

  • La formation se divise en quatre domaines de compétences dont deux représentent environ 60% du programme, à la fois dans la théorie et dans la pratique : « accompagnement social et éducatif spécialisé » et « conception et conduite du projet éducatif spécialisé ».
  • Les stages, au nombre de deux ou trois, sont répartis sur toute la période. Ils doivent être effectués avec différents publics et différentes modalités d’intervention pour refléter la multiplicité des situations. Un des stages doit obligatoirement avoir lieu en structure d’hébergement.

Educateur sportif

Rôle et missions :

L’éducateur sportif anime et enseigne une discipline sportive auprès de différents publics à tous les niveaux, de l’initiation à la compétition. Il s’assure de la sécurité des personnes qu’il encadre et est formé aux premiers secours.

L’éducateur sportif travaille généralement dans des structures publiques ou en clubs, mais peut aussi exercer à titre libéral auprès des familles.

Contenu de la formation :

Le Brevet d’Etat d’Educateur Sportif (BEES) comporte 3 degrés, correspondant à 3 niveaux de qualification professionnelle :

  • BEES 1er degré homologué niveau du baccalauréat pour l’enseignement du sport choisi. Il se prépare en 1 année.
  • BEES 2ème degré, homologué niveau licence, pour le perfectionnement technique, entraînement et formation de cadres. Accessible aux titulaires du brevet de 1er degré depuis au moins deux ans
  • BEES 3ème degré, homologué niveau master et + : expertise dans la discipline et recherche. Accessible aux titulaires du brevet de 2ème degré depuis au moins 4 ans.

Le Certificat de Spécialisation AIPSH, Accompagnement et Intégration des Personnes en Situation de Handicap, donne une habilitation pour la prise en charge d’enfant en situation de handicap moteur ou sensoriel.

Titulaire du BEP Carrières Sanitaires et Sociales (BEP CSS)

Rôle et missions :

Les titulaires du BEP CSS ont pour vocation la prise en charge de personnes à l’autonomie restreinte : les jeunes enfants, les seniors, les personnes en situation de handicap.

Ils ont les compétences pour les soins d’hygiène corporelle ou l’hygiène de l’espace de vie, l’alimentation, l’éveil des enfants et les activités de loisir.

Ils travaillent généralement en structures médico-sociales, et peuvent aussi exercer à domicile.

Contenu de la formation :

La formation dure 2 ans à l’issue d’une troisième de collège, ou d’une seconde au lycée.

  • La formation est centrée sur l’apprentissage des techniques sanitaires et sociales pour accompagner les personnes dans leur vie quotidienne.
  • La formation comprend 8 semaines de stages pratiques réparties en 3 périodes : 2 semaines dans une structure sanitaire ou sociale, 3 semaines en « technique d’animation, de développement et de maintien de l’autonomie » et 3 semaines en « techniques de soins d’hygiène corporelle et de confort » pour les adultes en situation de handicap.

Titulaire du CAP Accompagnement Educatif Petite Enfance (CAP AEPE)

Rôle et missions :

Le titulaire du CAP Accompagnant éducatif petite enfance est un professionnel de l’accueil et de la garde des enfants de moins de six ans. Soucieux de répondre aux besoins fondamentaux de l’enfant, il réalise des activités de soins quotidiens (préparation de repas, soins d’hygiène), des activités d’aide pédagogique et des activités d’animation et d’éveil et contribuant à leur développement affectif, intellectuel et à leur autonomie.

Le titulaire du CAP AEPE peut travailler comme auxiliaire petite enfance dans les structures collectives pour les enfants de moins de six ans et devenir ATSEM dans les écoles maternelles, ou exercer dans le social. Il peut également exercer en tant qu’assistant maternel après avoir obtenu l’agrément de son domicile ou à domicile en tant qu’auxiliaire parental.

Contenu de la formation :

La formation, dont le contenu et le nom ont été modifiés en septembre 2017, dure deux ans. Aucun prérequis n’est exigé pour ce diplôme hormis d’être âgé de dix-huit ans lors du jour de l’examen.

  • L’enseignement théorique se compose de trois modules de compétences correspondant à une épreuve professionnelle (accompagner le développement de l’enfant, exercer son activité en accueil collectif et exercer son activité en accueil individuel).
  • Pour la partie pratique, il est obligatoire de réaliser seize semaines de stage dans deux établissements différents au minimum. Ceux-ci peuvent être effectuée dans un établissement d’accueil de la petite enfance, au domicile privé d’une assistante maternelle agrée depuis au moins cinq ans ou auprès d’organisme de services à la personne proposant de la garde d’enfants de moins de 3 ans.

Vous êtes un parent ? Une famille ? Une femme enceinte ?