Le doudou, mode d'emploi

Le fameux doudou. Peluche, lange, ou tout autre morceau de tissu, le doudou va vite devenir l’inséparable “ami” de votre tout-petit …. et le sujet de nombreuses interrogations pour vous.

Comment le choisir ? Faut-il en avoir plusieurs exemplaires ? Peut-on le laver ? … atouKIDS répond aux questions les plus fréquemment posées.  

Article proposé par l’équipe atouKIDS

Comment choisir un doudou ?

In utero, l’enfant va d’abord téter son pouce… A la naissance, il va probablement recevoir de nombreuses peluches, mais c’est plus tard, généralement vers 9-10 mois, que l’enfant va véritablement choisir l’objet qui sera son doudou : une peluche, un mouchoir, une couverture, un foulard, un tee-shirt … A lui de voir ! Avoir un doudou, le choisir, sont des signes d’évolution et de progrès, le bébé grandit. Il fait son choix selon certains critères comme la matière, la douceur, la forme, la couleur, l’odeur, la chaleur qu’il dégage… Ce choix reste très personnel et mystérieux ! Très souvent, l’enfant ne prend pas celui que vous lui proposez alors ne cherchez pas à en imposer un à votre enfant, cela n’y changera rien.  


Faut-il prévoir d’avoir plusieurs exemplaires de doudou ?

Avoir plusieurs exemplaires de doudou présente certains avantages :

  • Pouvoir réagir vite en cas de perte ou d’oubli, et épargner à votre enfant une grande tristesse. En effet, un doudou est un objet de réassurance pour votre tout-petit, sa perte est un évènement traumatisant.

  • Avoir un double dans d’autres lieux de vie de votre enfant : lieu de garde, dans la famille (chez les grands-parents par exemple). Ce sera un repère pour lui.

  • Gérer le lavage de doudou plus facilement (cf. paragraphe suivant).

  • Alterner les différents exemplaires de doudou peut être une bonne idée : ainsi ils auront la même usure et la même odeur…

  • Avoir plusieurs exemplaires de doudou n’est cependant pas obligatoire. Chaque enfant est unique : certains jettent leur dévolu sur un seul et unique doudou, d’autres en ont plusieurs ; certains ne peuvent pas s’en passer, d’autres trouvent des alternatives si besoin. A vous d’identifier les besoins de votre tout-petit !


    Laver doudou … oui mais comment ?

    Oui, le lavage est un passage obligatoire … Si doudou est tombé dans la boue, si votre enfant a régurgité dessus ou simplement parce que vous ne supportez plus de le voir mâchouiller cette chose très sale qui sent mauvais.… mais pas n’importe comment ! En effet, l’odeur du doudou lui donne sa pleine valeur symbolique : plus il est vieux, sale, rempli de bave, … plus votre enfant va y être attaché.
    Voici donc quelques bonnes pratiques pour que le lavage se fasse en douceur :  

      • Ne lavez jamais doudou sans avertir votre enfant. Il s’en rendra compte (à l’odeur différente) et vous en voudra de cette “trahison”.
      • Expliquez-lui les étapes du lavage et montrez-lui la machine à laver, il pourra surveiller doudou par le hublot et lui parler.



        • Habituez-le dès le plus jeune âge à se séparer de doudou pendant le lavage, cette habitude la rassurera quand il sera plus grand.


        A quel moment de la journée doudou est-il indispensable ? Faut-il le laisser en permanence à l’enfant ?

        Nombreux parents et professionnels de la Petite Enfance s’interrogent : doit-on laisser le doudou à la disposition de l’enfant ? Doit-on le donner seulement à des moments précis de la journée ?
        De manière générale, l’enfant « utilise » le doudou dans quatre moments-clés :  

              • Séparation avec les parents : par exemple, le matin en arrivant à la crèche ou chez l’assistante maternelle, à la maison quand papa et maman partent travailler,
              • Temps de repos, à la sieste ou pendant la nuit,
              • En cas de contrariété, de tristesse ou de fatigue,
              • Ou dans les temps de jeu et de découverte. Doudou est souvent précurseur de toutes les nouveautés et rassure l’enfant dans ses expériences : par exemple, doudou peut tester la descente du toboggan avant bébé.

              Chez atouKIDS, nous préférons laisser doudou à disposition de l’enfant et le laisser gérer un détachement progressif. Pourquoi ? Parce que votre enfant identifiera mieux que vous, et plus vite, les moments où il a besoin de retrouver cet objet de réconfort. Faites-lui confiance, et ne vous inquiétez pas, votre enfant ne deviendra pas “addict” à son doudou. Peu à peu, à son rythme, et sans contrainte, il s’en détachera petit à petit.
              Vous pouvez cependant l’accompagner dans sa démarche et peu à peu, l’inciter à le laisser dans le salon ou dans son lit la journée pendant qu’il est occupé ailleurs. Rassurez-le, en lui disant qu’il peut aller le chercher ou aller lui faire un câlin s’il en ressent le besoin et, pour les plus grands, qu’il peut vous le demander à tout moment.  


              Y’a-t-il un âge pour se séparer de doudou ? [Non bien sûr !]

              Le doudou est surtout important entre 8 mois et 6 ans mais … de nombreux adultes, en ont encore un ! Inutile donc de chercher à séparer l’enfant de son doudou C’est lui, qui décidera du moment où il va le mettre de côté.
              Dans tous les cas, il faut éviter une rupture brutale et ne pas forcer l’enfant. Si le doudou a été utilisé comme un objet transitionnel et non pas comme un objet fétiche, le petit n’aura pas de difficultés à s’en détacher. L’entrée à l’école maternelle marque généralement une étape-clé. L’enfant va commencer à créer des liens sociaux avec ses pairs et doudou l’attendra sagement à la maison, pour partager le soir les aventures du jour.


              Quelques astuces pour éviter la perte de doudou

              • Si l’enfant emmène le doudou à l’extérieur en ballade attachez-le à la poussette,

              • Marquez-le avec vos coordonnées. Vous pouvez soit inscrire directement votre nom et numéro de téléphone sur les étiquettes des doudous ou les coudre, comme sur les vêtements.

              • Pour multiplier vos chances de retrouver le doudou en cas de perte, prenez-le en photo. Cela vous permettra de l’identifier plus rapidement si quelqu’un vous contacte, et d’illustrer vos éventuelles annonces de recherche.


                Si toutefois il y a perte du doudou fétiche il ne faut surtout pas paniquer et ne pas stresser votre tout petit. Il est important de verbaliser la perte et de montrer à l’enfant que vous entendez et comprenez sa peine. Ensuite reste à trouver une solution de substitution …

                Vous l’aurez compris le doudou est généralement très important pour l’enfant. Votre enfant va grandir et en aura moins besoin. Mais n’hésitez pas à le conserver, il sera surement content de le retrouver plus grand et de se rappeler des tas de bons souvenirs avec lui.

                L'équipe atouKIDS


                Ces articles peuvent aussi vous intéresser

                Comment aborder sereinement la rentrée des classes à l’école primaire dans le contexte sanitaire de la COVID 19 ?

                09/09/2020

                Comment aborder sereinement la rentrée des classes à l’école primaire dans le contexte sanitaire de la COVID 19 ?

                C’est la rentrée scolaire, beaucoup de parents et enfants peuvent ressentir de l’inquiétude à la fois d’un point de vue sanitaire, mais également d’un point de vue scolaire. Mon fils, ma fille va-t-il / elle être en sécurité à l’école ? Vaut-il mieux que mon enfant de CM1 ou de CM2 porte un masque pour se protéger et protéger sa famille si je dois le mettre à l’école ? Mon enfant peut-il venir avec son gel hydroalcoolique à l’école ? N’est-ce pas traumatisant pour l’enfant de voir sa maîtresse ou son maître masqué(e) toute la journée ? Va-t-il / elle pouvoir suivre ce début d’année ? (…)

                Comment aborder sereinement la rentrée des classes à l’école primaire  dans le contexte sanitaire de la COVID 19 ?
                Lire l’article

                Laisser un commentaire

                Vous êtes un parent ? Une famille ? Une femme enceinte ?